INAUGURATION DE LA REHAUSSE DU BRAYSSOU ET DES PRISE D’EAU ETAGEES


Au 1er janvier 2012, EPIDROPT est devenu syndicat mixte ouvert avec l’entrée des 3 départements (24, 33 et 47), il s’est ainsi doté d’une mission commune Schéma d’Aménagement et Gestion des Eaux (SAGE) et de plusieurs missions optionnelles dont la Mission optionnelle « Réalisation des ouvrages de réalimentation et des ouvrages de gestion quantitative » où le département Lot et Garonne a souhaité adhérer.

Sous la présidence de Stéphane FARESIN, le comité syndical EPIDROPT a réactivé le projet de rehausse du Brayssou en 2012 dans l’objectif de mieux desservir les besoins en eau sur le bassin, en cohérence avec le Plan de Gestion des Etiages (PGE).

Les études préalables techniques et réglementaires ont permis le démarrage des travaux le 29 août 2016 qui consistent à réaménager le barrage pour augmenter sa capacité de 2.96 Mm3 à 3.41Mm3.

L’effet du projet est l’augmentation du volume de la ressource en eau disponible pour les usages recensés à l’aval de la retenue (soutien d’étiage, irrigation).

Il présente plusieurs bénéfices : sécurisation des irrigations existantes pour les irrigants actuels desservis par cette retenue, l'augmentation du soutien d'étiage et l’irrigation de superficies nouvelles, l’amélioration de la qualité des eaux restituées.

La rehausse de la ligne d’eau a été l’occasion de réaliser un réaménagement du chemin de ceinture pour la pratique de la randonnée pédestre et cycliste.

Ce projet répond aux recommandations du PGE (Plan de Gestion des Etiages) sur la gestion quantitative mais aussi la gestion qualitative des plans d’eau par l’installation de prises d’eau étagées permettant ainsi d’améliorer la qualité de l’eau sortant des barrages. Le même dispositif a été installé sur le lac des Graoussettes situé sur les communes de Ségalas, Sérignac Péboubou et Saint Colomb de Lauzun.

Ces prises d’eau étagées ont bénéficié d’un soutien financier important de l’Agence de l’eau Adour Garonne, du département 47 et du département 24 car l’eau lâchée par ces lacs se jette dans le Dropt qui traverse ces deux départements.

Les travaux de rehausse du barrage du Brayssou et d’aménagement de prises d’eau étagées (Brayssou et Graoussettes) se sont achevés le 16 décembre 2016.

Le 26 septembre 2017, Epidropt a inauguré le nouvel ouvrage du barrage du Brayssou.

Mme Willaert, Préfet du Lot-et-Garonne, M. Calmette et M Girardi, représentants le président du Conseil Départemental du Lot-et-Garonne, M. Delage, représentant le président du Conseil Départemental de la Dordogne, Mme Rouchaud présidente de la Communauté de communes Bastides en Haut Agenais Périgord, M Chabronnerie maire de Tourliac, M Gouyou maire de Parranquet, M. Castagner, maire d’Issigeac, Mme Domont représentant le directeur de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, la Chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne, les élus d’Epidropt et son directeur M Jarleton, les riverains concernés par la rehausse, les entreprises qui ont réalisé les travaux et le maître d’œuvre, étaient présents.

Le président d’Epidropt a remercié tous les intervenants à ce projet ; les riverains, qui ont accepté de vendre à Epidropt, des terres autour du plan d’eau ; les services de l’Etat pour leur appui technique ; les entreprises, le travail mené par son prédécesseur M LASSERRE et son directeur pour le travail mené à l’aboutissement de ce projet, et tous les financeurs sans qui le projet n’aurait pu aboutir :

         L’Agence de l’Eau Adour Garonne :                                74 122.00 €

         Le FEADER (Europe) :                                                   251 057.00 €

         Le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine :                      222 704.00 €

         Le département de la Dordogne :                                        7 404.00 €

         Et le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne :           126 202.00 €.

         Autofinancement EPIDROPT :                                      159 854.87 €.

Au total, le projet aura coûté 841 343.87 € HT.

Après la visite du chantier, M. Chabronnerie, maire de Tourliac a permis à Epidropt d’accueillir les participants dans la salle des fêtes de la commune, afin de se retrouver autour d’un buffet.