La gestion des milieux aquatiques

Le bassin du Dropt se caractérise par la richesse de son "chevelu" hydrographique. L'aménagement des cours d'eau, la présence des lacs de réalimentation, les moulins et leurs seuils, modifient la vie et le fonctionnement des milieux aquatiques.

Berges et lits

Travaux sur le Dropt domanial
La Lane avant travaux
La Lane après travaux
Plantation sur le Dropt à Doudrac

Depuis 2007, les syndicats de rivières adhérents à EPIDROPT se sont engagés dans des travaux de restauration de la ripisylve sur le Dropt et ses affluents.

 Ces travaux répondent aux objectifs suivants :

- améliorer les conditions d’écoulement des eaux (enlèvement d’embâcles) tout en préservant au maximum la diversité du milieu (lit mineur, berge, faciès d’écoulement…),

- gérer et préserver la diversité de la végétation rivulaire (ripisylve) en place, afin de conserver l’ensemble des fonctions qu’elle remplit (stabilité des berges, intérêt paysager, diversité biologique, effet brise vent, filtre, régulateur de température,…),

- limiter les érosions sur les berges et les effets des crues,

- préserver la diversité de la faune et de la flore présente sur le bassin versant, 

- réduire les apports de bois mort,

Les syndicats s'engagent également dans des campagnes de plantation.

La plantation est une méthode de protection de berge biologique applicable à l’intégrité des talus de berge. Elle peut être employée seule ou en association, notamment avec les techniques de génie biologique.

L’objectif à atteindre est une colonisation à moyen terme des sols par un tissu racinaire explorant et protégeant au mieux les différentes couches des sols de berge. Les plantations auront aussi pour buts le respect d’une certaine diversité biologique et l’atténuation des variations thermiques.

Pour cela, les syndicats de rivière ont revégétalisé prés de 38 km de berge avec des essences adaptées aux berges de cours d'eau. Le taux de reprise pour l'ensemble de ces plantations avoisine les 80%. De plus, des boutures de différentes variétés de saules ont été plantées sur 20 km de berge sur l'aval du Dropt.

Les ouvrages hydrauliques

La continuité d’écoulement est affectée par les aménagements hydrauliques (moulins, barrages, seuils, écluses...). La circulation des poissons migrateurs est alors limitée. Le transport solide est entravé, les écoulements sont ralentis favorisant ainsi la désoxygénation de l'eau et la sédimentation.

Afin de pallier ces problèmes, il peut être proposé de :

- Aménager de façon à réduire les impacts ou effacer des ouvrages transversaux qui ne sont pas liés à une activité économique ou un usage,

- Equiper des ouvrages en passes à poissons afin d’assurer une continuité sur le bassin et reconquérir des zones de reproduction et de croissance (étude sur la continuité écologique en cours sur le Dropt domanial),

- Poursuivre la gestion coordonnée des ouvrages en période hivernale (ouverture des vannages).

Natura 2000

En construction